Appui Psychosocial

Malgré les efforts et programmes d’aide mis en place, la situation des réfugiés urbains reste précaire - alimentation insuffisante, chômage et manque de revenus. Une bonne partie de ces réfugiés qui sont dans les villes ont encore des séquelles de traumatismes subies lors des tortures, blessures par balles ou grenades qui vont même jusqu’à l’amputation de certains membres, tandis que d’autres ont des maladies chroniques. Ces catégories de réfugiés sont obligés de rester dans les centres urbains parce qu’ils y sont hospitalisés ou pour avoir facilement accès aux soins médicaux.

Des programmes d’appui à la promotion des activités génératrices de revenus sont mis en place par la Maison Shalom et d’autres partenaires pour aider les réfugiés à gagner des revenus et subvenir eux-mêmes à leurs besoins. Mais ces appuis restent très insuffisants eu égard aux besoins des réfugiés, dont la grande majorité ont fui en laissant tout derrière et  doivent recommencer leur vie à zéro. Face à cette situation, la Maison Shalom apporte un accompagnement psychologique, une assistance médicale et un appui en vivres et non-vivres aux réfugiés les plus démunis et sans assistance.

Maison Shalom

Rwanda