Développement communautaire

Le Burundi est l’un des trois pays les plus pauvres. Près de 80% de la population gagnent moins d’1$/jour. Le chômage constitue l’un des problèmes les plus préoccupants et il touche particulièrement les jeunes.

Pour améliorer leurs conditions socio-économiques, les ménages ont besoin de moyens de production, en l’occurrence le capital. De plus, à l’Est du Burundi, les services de microfinance sont presque inexistants. Ce sont ces facteurs qui ont inspiré la création du Mouvement des coopératives de production « UCP – GIRUBUNTU » et du  programme ITEKA Microfinance, opérationnels depuis juin 2012.

Jusqu’en 2014, le volume de crédit débloqué par ITEKA Microfinance s’élève à 690,000 USD à 14,797 clients dont 70% des agriculteurs, membres du Mouvement des coopératives « UCP-GIRUBUNTU » qui compte 27 coopératives avec 9,574 membres.                         

Maison Shalom

Burundi